À propos

Historique

L’Association pour la Promotion de la Science Ouverte en Haïti et en Afrique (APSOHA) tire ses origines du Projet Science Ouverte en Haïti et en Afrique francophone, intitulé : « La science ouverte comme outil collectif de développement du pouvoir d’agir et de la justice cognitive en Haïti et en Afrique francophone ». Projet financé par le CRDI Canada durant la période de 2015-2017. Depuis le 30 septembre 2016, l’APSOHA est officiellement enregistrée au Cameroun sous le numéro 051/RDA/J12/SAAJP.

Missions

La mission principale de l’APSOHA est le : Développement de l’Afrique et d’Haïti par les « biens communs », les technologies numériques et le rapprochement science-société.

De façon spécifique, il s’agit :

  • d’œuvrer pour la démocratisation du numérique;
  • d’accompagner les universités et les chercheur-e-s vers l’adoption des pratiques et des politiques scientifiques ouvertes;
  • de promouvoir le libre accès, les licences libres et le travail collaboratif;
  • d’encourager l’usage du numérique pour recevoir des connaissances localement pertinentes, favoriser et diffuser les savoirs produits localement;
  • de promouvoir les sciences citoyennes;
  • de lutter contre les injustices cognitives.

Les statuts de l’association

Les statuts de l’Association précisent son but, ses conditions d’adhésion, son organisation, son fonctionnement et son mode de financement. Ces statuts ont a été adoptés lors de la première Assemblée Générale constitutive du 15 juin 2016. Ces statuts sont en cours de révision et seront amendés lors l’Assemblée générale du 04 février 2019.

Adhésion

L’APSOHA est une association fédératrice à caractère international, ouverte à tous ceux et celles qui partagent et œuvrent pour les valeurs de la science ouverte. Les membres peuvent être :

  • des organisations;
  • des citoyens de toute l’Afrique et d’Haïti,
  • d’étudiant-e-s et des chercheur-e-s

Si vous êtes intéressés, adhérez à l’APSOHA en cliquant ici.

Comité exécutif

L’APSOHA dispose d’un comité exécutif acéphale ouvert aux représentants des organisations membres.

Djossé Roméo Tessy, Alavotodji, Bénin

Doctorant en Communication publique, Université Laval

Architecte de l’information, Spécialiste des MOOC

 

Hamissou Rhissa Achaffert, Université Abdou-Moumouni, Niger

Doctorant en sociologie de l’éducation,

Spécialiste des TIC dans la recherche,

Recherche sur la colonialité dans l’enseignement supérieur au Niger

 

 

Thomas Hervé Mboa Nkoudou, Mboalab, Cameroun

Doctorant en Communication publique, Université Laval

Spécialiste du mouvement Maker, Didacticien des sciences, Biochimiste.

 

 

Rency Inson Michel, REJEBECSS-Haïti, Haïti

Sociologue (Université d’Etat d’Haiti)
Wikimédien, Fondateur du Groupe Wikimedia Haiti

 

Dr Judicaël Alladatin, Siabanni Lab, Bénin

Enseignant, Université de Parakou

Spécialiste en planification, statistiques,  traitement et analyse des données, Ingénieur agronome

 

 

Pr Florence PironAssociation Science et Bien commun, Canada.

Enseignante, Université Laval

Anthropologue et Éthicienne